Grâce à l’association « A P E R O » crée par Hervé Gaillard, nous avons accès à deux PMI (protection maternelle et infantile) dans Marseille.
Une Pmi dans le 2ème arrondissement de Marseille à la Joliette et une Pmi dans le 3ème arrondissement de Marseille à la belle de mai.
Au sein de ces PMI nous avons mis en place une étude clinique sur les plagiocéphalies chez les nouveaux nés. Actuellement nous avons déjà traité plus de 300 cas.

Qu’est-ce qu’une plagiocéphalie ?

La plagiocéphalie est une déformation de la tête responsable d’une asymétrie crânienne. De grands types de plagiocéphalies synostosiques et non synostosiques sont identifiés.
La plagiocéphalie synostosique est liée à une craniosténose et correspond à la fermeture prématurée d’une ou de plusieurs sutures lors du développement intra-utérin. Le traitement de cette plagiocéphalie est chirurgical.

Les plagiocéphalies non synostosiques (PNS) classées en deux groupes : la PNS congénitales et la PNS secondaire, extra-utérine.

Pour la PNS congénitale, la déformation s’est développée en intra-utérin et est le plus souvent liée à une contrainte environnementale au niveau de la tête du fœtus. La PNS secondaire apparaît à distance de l’accouchement soit environ trois semaines après la date du terme. La cause la plus fréquente est la combinaison d’un couchage systématique sur le dos et de la préférence rotatoire de la tête du nourrisson ou d’un torticolis congénital ou périnatale, plus rarement postnatal.
La PNS secondaire se présente classiquement par des bosses ou des aplatissement controlatéraux au niveau du crâne. Par exemple pour une plagiocéphalie droite le côté droit de la tête du nourrisson sera plat et le côté gauche sera bombé.

On peut retrouver associer à cette plagiocéphalie des difficultés de succion, des dysfonctions du pharynx, des dysfonctions gastro intestinale (colique et régurgitations) et une tension au niveau des muscles SCOM (sterno-cleïdo occipito mastoïdien et trapèze).

L’action de l’ostéopathie sur la plagiocéphalie :

L’ostéopathe devra avec attention observer la position du nourrisson, sa capacité à tourner la tête d’un côté ou d’un autre. Il observera le méplat et la forme du crâne en parallélogramme.
Cette forme est due à la dysfonction de la SSB (synchrondrose sphéno-basilaire) qui est l’articulation centrale du crâne.
De plus il vérifiera les dysfonctions crâniennes, de la base du crâne, des cervicales, du thorax ainsi que du bassin (il peut également y avoir un lien entre une rotation du bassin et une rotation de la sphère crânienne).

Conseils aux parents concernant la déformation bénigne du crâne chez l'enfant

Il est important d’expliquer aux parents la cause et le mécanisme de la plagiocéphalie.

Ils devront stimuler la rotation cervicale diminuée du nourrisson. Par exemple : si le nourrisson est atteint d’une plagiocéphalie droite, la rotation cervicale gauche est souvent diminuée il faut donc que les parents fasse en sorte que le nourrisson tourne le plus souvent la tête à gauche ( avec des jouets, en se plaçant du côté gauche du nourrisson etc…)

De plus il faudra éviter toute position de sommeil prolongé sur la partie de la tête déjà aplatie.

Pour cela vous ne pouvez utiliser un cale bébé ou encore rouler une serviette de bain sur le côté du Méplat occipital.

Pour toutes informations supplémentaires, n’hésitez pas à me contacter.

Camille Uren Ostéopathe D.O

Ostéopathe 13008 : 393 Avenue du Prado 13008 Marseille

Ostéopathe 13009 : 20 Avenue Viton 13009 Marseille (Clinique Saint Martin Sport)