L’ostéopathie chez les sportifs 

  • L’ostéopathe sera capable de reconnaitre et de traiter les causes des douleurs limitant la pratique de l’activité sportive.
    Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé.
    Ce déséquilibre va limiter les performances du sportif.

A/ Les pathologies du footballeur

Les blessures chez les footballeurs sont très fréquentes pendant les entraînements ou pendant les matchs.
Il existe différents types de pathologies :

  • Musculaires
  • Tendineuses
  • Ligamentaires
  • Osseuses

1) les pathologies musculaires

Il existe différents types de blessures musculaires, les blessures peuvent-être plus au moins grave.

  • Les courbatures : ce sont des douleurs musculaires que l’on rencontre après un gros effort.
  • La crampe : il s’agit de la contraction puissante et involontaire d’un muscule.
    Elle survient au repos comme à l’effort, elle est soulagée par un étirement.

(À titre préventif, il est important de boire suffisamment d’eau pour éviter les crampes).

  • La contracture : c’est le muscle qui reste contracté dans le temps, elle se définit par une douleur dans les muscules sur-sollicités. Elle survient généralement chez les sportifs qui sont mal échauffés, mal étirés, ou qui ne boivent pas assez d’eau.
  • L’élongation : il s’agit d’une contraction musculaire à laquelle s’associe des petites lésions de quelques fibres musculaires.
  • La déchirure : c’est la lésion de fibres et de groupement de fibres musculaires.
  • La rupture : c’est la rupture totale des fibres musculaires, le muscule est coupé en deux. 

2) les pathologies tendineuses

Les tendons servent à relier le muscle à l’os.

L’inflammation des tendons provoque une tendinite ou tendinopathie il en existe différentes au niveau du membre inférieur :

  • Tendinopathie d’achille
  • Tendinopathie rotulienne
  • Tendinopathie du tenseur du fascia lata (syndrome de l’essuie-glace)
  • Certaines pubalgies

3) les pathologies ligamentaires

Un ligament est une courte bande de tissu conjonctif fibreux très solide qui relie un os à un autre dans une articulation.  Lorsqu’un ligament est étiré ou subit une déchirure il s’agit d’une entorse, il existe différents types d’entorses :

  • L’entorse bénigne : il s’agit d’une entorse mineure, une distension ligamentaire qui provoque une douleur importante à l’étirement et un œdème. (Normalement le patient peut mobiliser de façon limitée la zone lésée).
  • L’entorse moyenne : il s’agit d’une élongation plus importante d’un ou plusieurs ligaments, la douleur est intense et diffuse et l’appuie et le mouvement est presque impossible.
  • L’entorse grave : il s’agit d’une rupture ligamentaire extrêmement douloureuse.

(Elle peut même s’accompagné d’un arrachement osseux)

4) les pathologies osseuses

La plus fréquente est la fracture.
La fracture est une cassure qui survient sur un os suite un traumatisme direct ou indirect.

Il existe différents types de fractures :

  • Fractures spontanées : l’os se brise à cause d’une extrême fragilité dur à une autre affection.
  • Fractures ouvertes : l’os brisé traverse la peau et est apparent.
  • Fractures de fatigue : l’os se brise après de nombreux chocs qui se répètent sur une longue durée.
  • Fractures de compression : lorsque le membre touché est écrasé.

Dans les pathologies osseuses il existe aussi la périostite.

La périostite est une souffrance de la couche la plus externe de l’os que l’on appelle le périoste. Cela commence par de l’inflammation puis s’ensuit un remaniement de cette couche osseuse. La périostite tibiale se traduit par une douleur sur la face antérieure du tibia et est très connue des coureurs mais aussi des footballeurs.
elle est aggravée par des chaussures non adaptée au terrain. Elle peut durer très longtemps et nécessiter un arrêt total du sport. Il est donc important de l’éviter et de la traiter correctement.

B/ Quand consulter un ostéopathe ?

Il est nécessaire de consulter son ostéopathe à plusieurs moments :

  • À la reprise de l’entrainement, en début de saison après un repos prolongé car le corps n’est plus habitué aux stress physiques que peut engendrer ce sport.
  • Suite à un choc, un traumatisme direct et quand on présente des douleurs.
  • Pour la préparation d’un match
  • Pour la récupération sportive

Pour plus d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à me contacter.

Camille Uren Ostéopathe D.O

Ostéopathe 13014 : 27bis Charles Moretti 13014 Marseille (Village Santé du Canet)

Ostéopathe 13009 : 20 Avenue Viton 13009 Marseille (Clinique Saint Martin Sport)