La constipation est un trouble digestif qui se définit par une diminution de la fréquence des selles (moins de trois fois par semaine) associées à une difficulté pour les évacuer. La constipation peut être associée à une sensation d’inconfort au niveau du ventre, des crampes et des ballonnements abdominaux.

La constipation peut être :

  • Occasionnelle
  • Ou chronique si les symptômes persistent plus de dix mois

Mécanisme de la digestion et de la constipation

« Après une première digestion partielle dans l’estomac, les aliments arrivent des l’intestin grêle. Au cours de cette progression, l’organisme absorbe la majorité des nutriments dont il a besoin. Les résidus des aliments digérés passent ensuite dans le côlon pour constituer les selles. L’intestin grêle et le colon font avancer les aliments en se contractant. Au cours de la digestion, la dégradation des aliments par la flore intestinale entraîne une fermentation naturelle et la production de gaz.

En cas de constipation, les résidus alimentaires formant les selles restent trop longtemps dans le colon sans progresser dans leur trajet vers le rectum. L’eau qu’ils contiennent est absorbée par le colon et les selles deviennent dures. Les selles s’accumulent dans le colon et le rectum et sont difficiles à évacuer. »

Quels sont les facteurs favorisants à la constipation ?

La constipation occasionnelle est souvent due :

  • Changement dans les habitudes quotidiennes : modification du régime alimentaire, stress, voyage, hospitalisation, immobilisation…
  • Au fait de « se retenir ».

La constipation plus ou durable :

  • Alimentation pauvre en fibres : féculents (pomme de terre, riz, semoule…), légumes (carottes, endives, courgette…), fruits (banane, poire…), protéines (viandes, poissons, œufs, laitages)
  • Manque d’activité physique
  • La prise de certains médicaments
  • Chez la femme, en période de cycle menstruel, pendant la grossesse ou la ménopause.
  • Facteur émotionnel : les personnes sujettes à la constipation ont vécu un événement marquant, un choc émotionnel. En tant qu’ostéopathe il est important que le patient verbalise le problème.
  • La sédentarité en particulier chez les personnes âgées
  • Colopathie fonctionnelle ou syndrome du colon irritable

La constipation peut être aussi due à :

  • Une maladie du colon ou du rectum (diverticulose, cancer colorectal)
  • Une maladie autre : diabète, hypothyroïdie, maladie de parkinson, SEP, dépression, trouble anxieux…

 

Si vous alternez des selles molles et dures, s’il y a du sang dans vos selles, si vous perdez du poids sans raison, si vous avez une baisse de l’état de santé général. Contactez votre médecin traitant ou votre gastro-entérologue

Comment votre ostéopathe peut vous aider ?

Dans un premier temps votre ostéopathe va vous poser un questionnaire sur votre état de santé actuelle et vos antécédents.
Si vous avez des examens complémentaires n’hésitez pas à nous les amener.
Ensuite l’ostéopathe va réaliser des tests ainsi que des tests d’exclusions.
Et enfin il réalisera un traitement sur l’ensemble de votre corps afin de vous soulager le plus possible.

Il faut savoir que l’ostéopathe dispose d’un ensemble de techniques viscérales pour :

  • Redonner de la mobilité au colon
  • Relancer la motilité du colon
  • Décongestionner et lever les adhérences au niveau du colon dans sa partie terminale
  • Équilibrer le cadre colique et équilibrer le colon par rapport aux organes environnants
  • Favoriser la bonne vascularisation abdominale

En plus de l’ostéopathie viscérale, l’ostéopathe devra aussi réaliser un traitement global afin de redonner de la mobilité aux structures articulaires et musculaires qui pourraient être à l’origine de cette constipation.
Il faut savoir que certaines vertèbres et le bassin sont intimement liés avec le colon et l’intestin grêle d’où l’importance de les vérifier pendant la phase de test et de les corriger si cela est nécessaire.
Il est aussi important de réaliser de l’ostéopathie crânienne pour réguler l’innervation du colon (car le nerf X qui passe dans foramen jugulaire, joue un rôle dans les sécrétions digestives) et pour avoir une action sur le conflit émotionnel en essayant de diminuer le stress via des techniques crâniennes.

Il est possible que plusieurs séances soient nécessaires dans ce cas-là.

N.B : Quelques conseils de votre ostéopathe 

Il est important de boire régulièrement et de consommer des aliments contenant des fibres.
Pensez à avoir une activité sportive régulière.
Si votre constipation est due à un facteur émotionnel marqué n’hésitez pas à aller consulter un thérapeute.


Pour plus d’informations supplémentaires, n’hésitez pas à me contacter.

Camille Uren Ostéopathe D.O

Ostéopathe 13014 : 27bis Charles Moretti 13014 Marseille (Village Santé du Canet)

Ostéopathe 13009 : 20 Avenue Viton 13009 Marseille (Clinique Saint Martin Sport)

Doctolib et coronavirus